ARA TRI

O ARCHITECTES

ARA TRI

O ARCHITECTES

ARA TRI

O ARCHITECTES

Plaine sportive à Blotzheim

Le choix architectural retenu pour le bâtiment est celui d’une intégration paysagère forte du bâti, consistant à l’inscrire dans un socle taluté, étiré sur la longueur totale des terrains, et lui-même valorisé par la sobriété et le caractère unitaire du volume supérieur du bâtiment. 

Ce parti permet de créer un accès généreux pour le public aux tribunes et au club-house, sous la forme d’une large rampe (pas d’âne) inscrite dans le prolongement du parvis. 

Les deux terrains de football sont disposés symétriquement de part et d’autre du bâtiment. 

Le club-house, largement ouvert à l’Est, à l’Ouest et au Sud, offre des vues panoramiques sur l’ensemble du site.

Les grands châssis vitrés créent une parfaite osmose entre son espace intérieur et la terrasse généreuse qui le prolonge au Sud. 

maître d’ouvrage :

Ville de Blotzheim


programme :

vestiaires, club-house, tribunes, 2 terrains de football, demi-terrain d’entraînement, skate-park


lauréats du concours : octobre 2014

livraison : septembre 2017


surface bâtiment  : 830 m²

surface plaine sportive : 4,5 ha


montant des travaux : 4 620 000 € HT


mission de base + EXE + SSI + OPC

maîtrise d’œuvre :

BAUSSAN-PALANCHÉ architectes mandataires

ARA-TRIO architectes associés

ATELIER VILLES et PAYSAGES

ARTELIA

GECOBAT



photos :

Milène SERVELLE

Plaine sportive à Blotzheim

Le choix architectural retenu pour le bâtiment est celui d’une intégration paysagère forte du bâti, consistant à l’inscrire dans un socle taluté, étiré sur la longueur totale des terrains, et lui-même valorisé par la sobriété et le caractère unitaire du volume supérieur du bâtiment. 

Ce parti permet de créer un accès généreux pour le public aux tribunes et au club-house, sous la forme d’une large rampe (pas d’âne) inscrite dans le prolongement du parvis. 

Les deux terrains de football sont disposés symétriquement de part et d’autre du bâtiment. 

Le club-house, largement ouvert à l’Est, à l’Ouest et au Sud, offre des vues panoramiques sur l’ensemble du site.

Les grands châssis vitrés créent une parfaite osmose entre son espace intérieur et la terrasse généreuse qui le prolonge au Sud. 

maître d’ouvrage :

Ville de Blotzheim


programme :

vestiaires, club-house, tribunes, 2 terrains de football, demi-terrain d’entraînement, skate-park


lauréats du concours : octobre 2014

livraison : septembre 2017


surface bâtiment  : 830 m²

surface plaine sportive : 4,5 ha


montant des travaux : 4 620 000 € HT


mission de base + EXE + SSI + OPC

maîtrise d’œuvre :

BAUSSAN-PALANCHÉ architectes mandataires

ARA-TRIO architectes associés

ATELIER VILLES et PAYSAGES

ARTELIA

GECOBAT



photos :

Milène SERVELLE

Plaine sportive à Blotzheim

Le choix architectural retenu pour le bâtiment est celui d’une intégration paysagère forte du bâti, consistant à l’inscrire dans un socle taluté, étiré sur la longueur totale des terrains, et lui-même valorisé par la sobriété et le caractère unitaire du volume supérieur du bâtiment. 

Ce parti permet de créer un accès généreux pour le public aux tribunes et au club-house, sous la forme d’une large rampe (pas d’âne) inscrite dans le prolongement du parvis. 

Les deux terrains de football sont disposés symétriquement de part et d’autre du bâtiment. 

Le club-house, largement ouvert à l’Est, à l’Ouest et au Sud, offre des vues panoramiques sur l’ensemble du site.

Les grands châssis vitrés créent une parfaite osmose entre son espace intérieur et la terrasse généreuse qui le prolonge au Sud. 

maître d’ouvrage :

Ville de Blotzheim


programme :

vestiaires, club-house, tribunes, 2 terrains de football, demi-terrain d’entraînement, skate-park


lauréats du concours : octobre 2014

livraison : septembre 2017


surface bâtiment  : 830 m²

surface plaine sportive : 4,5 ha


montant des travaux : 4 620 000 € HT


mission de base + EXE + SSI + OPC

maîtrise d’œuvre :

BAUSSAN-PALANCHÉ architectes mandataires

ARA-TRIO architectes associés

ATELIER VILLES et PAYSAGES

ARTELIA

GECOBAT



photos :

Milène SERVELLE